575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Une nouvelle revue ?
Serge Tomé (Belgique)

Une revue de plus... Tout le monde se pousse ces derniers temps !

En réalité, l'idée ne vient pas de moi mais m'a été suggérée lors de l'annonce de la fin de la revue Haïkaï. Je n'ai pas eu longtemps à réfléchir car le projet existait comme beaucoup d'autres dans mes cartons. Et puis, l'aventure technique me tentait.

J'ai commencé par une étude de faisabilité technique et éditoriale, la mise sur papier du modèle économique. J'avais envie d'appliquer de nouvelles techniques d'écriture internet, de mettre en pratique mes convictions sur la liberté de publication, de diffusion des idées, de tester dans le domaine de l'édition haïku, le modèle économique du logiciel et de l'édition libres.

Le projet s'inscrit dans la démarche de l'Initiative de Budapest pour l'Accès Ouvert qui appelle à la liberté de diffusion de la littérature scientifique. Ne pas créer d'entraves à la diffusion des idées, faire circuler l'information, donner à chacun sa chance d'exposer et de diffuser ses idées, ses conceptions. La revue ne se pose pas en concurrente d'autres mais vise plutôt à ouvrir des voies nouvelles.

Il y a eu un accueil enthousiaste au départ parmi les personnes que j'ai contactées, puis, pas mal de défections. Le fonctionnement basé sur la responsabilisation de coopérateurs, le modèle économique déroutent et ne sont pas encore passés dans les moeurs en Francophonie. D'autres sont arrivés pour participer, très enthousiastes qui m'ont empêcher d'abandonner le projet au stade de l'étude.

La revue n'est pas vraiment prête, essentiellement pour des raisons de problèmes personnels, mais j'ai choisi de démarrer quand même pour prouver le mouvement en marchant.

Ce numéro 1 consistera donc essentiellement dans la présentation du projet et des éditeurs coopérateurs.

L'idée principale est de constituer une plate-forme de publication, un lieu de rencontre d'idées, d'échanges.

Chaque numéro sera "coloré" par un auteur invité qui présentera spécialement ses conceptions, choisira et commentera ses haïku préférés.

Une place sera accordée à la promotion des éditeurs de haïku parce que le livre est irremplaçable pour apporter le plaisir. On n'a pas du plaisir de lire sur un écran, on prend connaissance, on découvre. A chacun sa place ! Un éditeur de livres sera invité à chaque numéro pour qu'il nous dise son engagement, qu'il nous fasse passer son plaisir d'éditeur de belles choses.

Une nouvelle revue... Pourquoi ?

J'aurai pu simplement utiliser le site tempslibres.org mais je le trouve trop "institutionnel" comme on dit, trop lourd et complexe pour assurer efficacement une diffusion efficace, facilement lisible. J'ai choisi un dessin "ligne claire", épuré, proche de la disposition de la feuille de papier imprimée.

Ce premier numéro est une épreuve d'édition. Diverses améliorations, à la fois techniques, organisationnelles et éditoriales interviendront au fil du temps.

Les numéros, à l'instar des revues nord-américaines sont organisés en volumes par année. Ils paraîtront aux solstices et aux équinoxes.

Bonne lecture !

Serge Tomé

initateur du projet - sto2 CHEZ tempslibres.org

Initiative de Budapest pour l'Accès Ouvert [http://www.soros.org/openaccess/fr/read.shtml | http://www.soros.org/openaccess/fr/read.shtml]

Le texte [http://openaccess.inist.fr/imprimersans.php3?id_article=47 | http://openaccess.inist.fr/imprimersans.php3?id_article=47]


Revue 575, 2007