575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Les haïkus - Luc Bordes
Luc Bordes (France) présenté par Daniel Py

Article paru sur le site [http://www.buddhachannel.tv/ | www.buddhachannel.tv]
le 17 janvier 2007
et republié ici avec la permission de l’auteur :

« Le haïku, inspiré par la pratique de zazen, est l’expression de la perfection de l’instant : rien à ajouter, surtout pas avec le mental (effets poétiques, adjectifs, superlatifs…) mais il ne faut pas chercher non plus à « faire zen ». Simplement pratiquer zazen et être sensible à ces petits « poèmes », en avoir beaucoup lu, ouvrir la conscience et les laisser apparaître. Sa pratique, son écriture et sa lecture sont en elles-mêmes un exercice spirituel, une expérience qui, au-delà des mots, produit un choc, un éveil de l’esprit. La mise en forme traditionnelle, 5 pieds-7 pieds- 5 pieds, est au service de la fugacité, aussi la spontanéité et un peu de réflexion doivent s’équilibrer. C’est comme tout. Comme les maîtres du haïku du passé, ne pas hésiter à transgresser la règle quand c’est juste, et aborder tous les thèmes. Certains, quand on est en forme, peuvent être des koans, suggérer shiki et ku, la forme et le vide. Essayez, pour voir. »

Luc So Jo Bordes

le pinson des arbres 
tilt ! sautille devant le moine
assis en silence
Pendant ce zazen
le maître dit des choses profondes
mais le merle siffle bien
posture de bouddha
corriger un poil de moine
et l’univers change
tombée d’un platane
une feuille glisse dans le dojo
comme une pensée morte
sortie du dojo
le chat passe la barre en bois
de la patte droite
cette forme vivante
égocentrique et bornée
est aussi bouddha

Ordonné moine depuis 1987, Luc Bordes pratique le haïku depuis 30 ans et le Zen depuis 20 ans. Pour lui, les deux sont indissociables.

Recueils chez Publibook.com :

Des rides sur l’eau (2001)
L’esprit du promeneur (2003)

Nouveaux recueils :

Trois fois rien (2006) et
Le Fil du Courant (2006)
En collaboration avec Liliane Debray, artiste peintre et nonne zen, dits par l’auteur,

Luc Bordes, du Dojo Zen de Paris.

Voir aussi son blog : [http://sojoluc.blog.lemonde.fr/ | http://sojoluc.blog.lemonde.fr]

Pour le prochain numéro de 575, dans cette rubrique « le zen et le haïku en occident », nous bénéficierons de la contribution de Marcel Peltier (Belgique) : Les haïkus du silence Zen.

Trois haïkus par Nicole :

le vent
dans les saules
se balance
pleine lune éclatante
celle de maître Dogen
ici ce soir
silence dans le cœur
le pinceau rencontre la feuille
présence des maîtres

Copyright Luc Bordes, 2008