575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Garrigue
Philippe Quinta (France)

En rebroussant chemin vers le bus où les élèves de ma classe doivent prendre place, Mathilde, animatrice nature, m'indique l'étrange silhouette d'un homme promenant son chien. Si je dis étrange, c'est à cause du caractère un peu original de sa relation au quadrupède. L'homme en question, facteur retraité m'apprend-elle, est un habitué du domaine. Avec ou sans laisse, il se tient, le corps voûté, à un peu plus d'un mètre de son chien, un épagneul breton, et le suit. L'animal peut quitter le chemin, pénétrer dans les buissons de genévrier, revenir sur ses pas ou suivre une coulée de sanglier, son maître le suit. C'est systématique ! Le chien s'arrête, il s'arrête, le chien court, il court. On s'attendrait à le voir comme lui lever la jambe sur un tronc d'arbre. Autant dire que mes élèves ne croisent pas le vieil homme. Au lieu de descendre normalement le chemin que nous remontons, l'homme le traverse plusieurs fois à la manière d'un personnage de film burlesque, entrant et sortant des buissons qui le longent. Toujours derrière son chien.

aujourd'hui encore
son chien le promène
dans la garrigue
Philippe Quinta

Copyright Philippe Quinta, 2008