575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


En villégiature
Alain Chassagneux (France)

...Au bord de l'Erdre : rivière d'Anjou et de Bretagne (105 kilomètres).

Arrose Candé. Conflue avec la Loire à Nantes.

S'enorgueillit en outre d'être le seul mot du lexique à rimer avec le verbe perdre (affirmation faite, il est vrai, de mémoire et sans plus vérifier mes sources, pas plus que les siennes d'ailleurs : un vague souvenir de lecture toutefois extrait de quelque dépliant touristique sans doute, mis complaisamment à la disposition du touriste assez téméraire pour s'aventurer sur ses rives incertaines).

Une rue en cul-de-sac (à main gauche, on passe devant le portail et le mur d'enceinte d'une maison bourgeoise. On en oublie au passage de refermer la parenthèse.

Y résonne encore (pour l'oreille avertie) l'écho de la voix juvénile d'Aristide Briand (« son éloquence, servie par une voix persuasive » le rendra bientôt célèbre).

Pour l'heure, il rend visite à son oncle, un homme qu'on a plaisir à imaginer placide et débonnaire, initiant volontiers son neveu, grand dadais dégingandé qui n'en a cure, aux subtilités de la pêche à la mouche.

...Une rue en cul-de-sac donc, et qui bute fatalement sur l'entêtée rivière si pressée de confluer là-bas, en aval.

Le soir venu, je m'étends de tout mon long (1 mètre 78 précisément, sans les escarpins, dussent-ils au moins me préserver des échardes !) sur le ponton, la défiant mollement par une immobilité – passivité, inertie, atonie, langueur monotone ? –, en un mot (inélégant certes mais évocateur) : un statisme (de celui qui sied à l'évidence aux statues, un peu moins aux aleurodes) que je prise fort habituellement en de telles circonstances et que tu as tort d'assimiler à de la paresse.

Sur l'autre rive, un témoin presque aussi impassible observe la scène :

Au bord de l'Erdre
sans rime ni raison
change de patte le héron
Alain Chassagneux

Copyright Alain Chassagneux, 2008