575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Dossier : haïku d'hiver au Québec
Hélène Leclerc (Canada)

[[v02n4HLhiver.jpg| |Hiver| ]]

au parcomètre
mon vingt-cinq sous
perdu dans la neige

André Duhaime, Cet autre rendez-vous (Editions David), p.93   Les objets perdus dans la neige le sont souvent jusqu’au printemps.  On a beau fouiller le trou fait dans la neige par l’objet tombé, ce dernier semble avoir mystérieusement disparu. Mystères d’hiver.

Jessica Tremblay

neige
le ciel se dépose
léger

France Cayouette.

C'est un des plus beaux haïkus d'hiver que je connaisse - un merveilleux exemple de ce regard très personnel que pose France Cayouette sur les choses. En le partageant avec nous, elle nous prend, pour ainsi dire, par la main, nous montre la beauté du monde et nous rend le coeur.... léger.

Monika Thoma-Petit

'''_____________________________________________________________'''

dans la neige fraîche
un ange déploie ses ailes
jeu d'enfant

Monique Lévesque   Malgré le temps qui passe, il est déconcertant de réaliser que certains jeux passent l'épreuve du temps. J'ai réalisé une photo avec ce haïku. Il m'a permis de créer une nouvelle complicité avec ma petite-fille. J'y ai retrouvé mon coeur d'enfant.

Monique Lévesque

'''_____________________________________________________________'''

jardin d’hiver
tourterelle cherche
pas perdus

Renée Simard

Ce haïku est le résultat d’un regard par la fenêtre de ma maison. Je le trouve plein de nostalgie. Marqué par la désorientation qu’apporte le changement de saison et particulièrement l’enneigement.

Renée Simard

'''_____________________________________________________________'''

Le froid et le vent
me pincent fortement les joues
comme de méchantes tantes

Line Michaud

Heureusement que les gens sont chaleureux même si quelquefois ils exagèrent un peu. Mais la tarte au sucre de matante Jeannine est d’un régal. Le ragoût de pattes de matante Suzanne fait oublier que dehors il fait -25C et la guitare de Stéfan que le vent souffle à vous faire marcher de reculons. Les gens ici, sont notre véritable bois de chauffage.

Line Michaud

'''_____________________________________________________________'''

Il a brûlé
couleur de viscères --
le calendrier de l'an passé

Takahashi Mutsuo   Le passé... enfin détruit par une brûlure ''couleur de viscères''. Et si cela suffisait, ou allait suffire, à nettoyer l'intérieur, ce qui a été, pour libérer ce qui est, c'est-à-dire l'instant présent ?

Hélène Boissé

'''_____________________________________________________________'''  

En sortant de l’usine
mon ombre
couchée sur la neige

Hélène Leclerc

Nous avons beau aimer l’hiver, il est toujours trop long. Je vois toutes les Hélène du Québec qui sortent des usines alors qu’il fait déjà noir, leurs ombres épuisées se couchent dans la neige. Cette ombre créé par la lumière sale d’un lampadaire sans chaleur. Mais il y a dans leurs maisons un homme, une famille ou un chat qui les attendent et les réchaufferont. Le manteau de printemps attend lui, dans le coffre en cèdre.

Line Michaud

'''_____________________________________________________________'''

trottoir verglacé
à petit pas
sur d'autres pas

André Duhaime

J’aime beaucoup ce haïku parce qu’en très peu de mot, il transforme en poésie un détail de notre quotidien d’hiver. «À petit pas sur d’autres pas»… c’est magnifique, non? … et en plus ça dit tout…!

Hélène Leclerc

'''_____________________________________________________________'''

La lune 
Cherche sa sœur
Dans l’étang gelé

Geneviève Rey

_____________________________________________________________

Ciel de février
De virgule en virgule
La lune diminue

Jean Deronzier

_____________________________________________________________

faisant de la quiétude
mon seul compagnon -
solitude d'hiver

Teïga (Choix de Damien Gabriels)

____________________________________________________________

ni ciel
ni terre
que du blanc fou

Francine Chicoine (Choix de Marie-France Brunelle)

_____________________________________________________________

fondant puis regelé
le bonhomme de neige
arqué contre le vent

André Duhaime

_____________________________________________________________

Les vitres givrées
La buée de ma bouche
Trouble ma vision 

Myriam Mothes

_____________________________________________________________

percées de soleil
dans la poudrerie fine
il neige de l’or

Hélène Bouchard


Copyright Hélène Leclerc, 2008