575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Existe-t-il une écriture féminine, une écriture masculine en Haïku ?
Eric Hellal (France) présenté par Serge Tomé

Le livre Regards de femmes aux Éditions Adage & AFH est un beau choix de haïkus contemporains. Dans son étude Janick Belleau traite du Haïku féminin.

Existe-t-il une écriture féminine, une écriture masculine en Haïku ?

Je me souviens de l'interview radiophonique d'une chanteuse d'opéra qui se décrivait comme obèse et exprimait sa lassitude d'entendre les journalistes et les critiques commenter sa voix avec les mots pleine, forte, enveloppante... "Si j'étais maigre, les adjectifs ne seraient pas les mêmes" disait-elle. Puis la radio a donné à entendre son chant. J'ai écouté et réalisé que la voix et la corpulence de la chanteuse n'étaient pas liées.

En est-il de même du sexe de l'écriture ? Existe-t-il une différence ou projetons-nous les mêmes présomptions sur l'écriture que sur la personnalité ? C'est la question que je me suis posée en lisant l'étude dans Regards de femmes.

Lire l'étude : [../docs/v03n2EHMots.pdf | fichier PDF 164 kB]


Copyright Eric Hellal, 2009