575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Le ménage de Monique
Monique Merabet (France)

Corvées ménagères –
le chant de l’oiseau
fait le tour de la maison

Parfois je m’affaire. Je prends l’air sérieux que je vois prendre aux autres, celles qui sont fées du logis dans l’âme (il y a peut-être un gène ?), celles qui traquent le moindre grain de poussière, celles qui, d’un doigt léger, savent mettre la touche finale pour une maison nickel.

Intérieur chic –
la perfection du bouquet
fleurs artificielles

J’ai même revêtu l’ample robe-tablier-à-fleurs de l’emploi : directement commandée à une vénérable Maison de Vente Par Correspondance spécialiste de la ménagère de 7 à 77 ans. J’ai adopté le balai à vapeur, l’aspirateur ''karcher'', le chiffon multifibre qui capte la saleté… et autres gadgets ''high tech''. J’ai toujours été désespérément déçue.

De l’autre siècle
le jupon noir de grand-mère
lustre mon buffet

Et les corvées ménagères resteront toujours à mes yeux au rang des activités annexes, superfétatoires. Appuyée à mon balai, je médite : comment sommes-nous arrivées à nous laisser ainsi piéger ? à nous entourer de tant de murs, de parquets, d’objets, qu’il faut peindre, briquer, épousseter ? Pourquoi ces vêtements chichiteux qu’il faut repasser ? Attention au plissé ! J’essaie de rester concentrée sur ma serpillière (super-absorbante qui nettoie tout en un tournemain… Menteurs !) J’essaie de ne pas penser à tout ce qu’il y a d’agréable à regarder, à écouter, à créer…

La vaisselle…
sur le rebord de l’évier
une bulle

Heureusement, mon vieil ennemi le temps, au grand galop de sa course effrénée, vient à mon aide… à son insu. Je feins de m’étonner : « Déjà 11 h ? Ah ! Il est grand temps de m’arrêter ». Même si je n’ai rien fait.

Clin d’œil à l’horloge
- encore un quart d’heure
pour un haïku

Copyright Monique Merabet, 2009