575 - Revue de haïku

Revue trimestrielle de et autour du haïku.

Accueil - Retour au numéro


Onze matins sur l'île de la Réunion en décembre Neuf...
Isabel Asunsolo (France)

Il m'est difficile de sélectionner les haïkus que j'ai écrits pendant mon séjour à Saint-Denis de la Réunion pour en faire un haïbun. Il faudrait un thème or en dix jours, il y en eut plusieurs : la poésie, la nature, la nuit, la musique, le créole... C'est l'été austral, la saison des pluies.

premier matin
la bise vigoureuse
de la nénène

Arlette, qui depuis 25 ans s'occupe du linge et de la cuisine, fait partie de la famille Payet. J'apprends quelques mots de créole et je fixe mes yeux par terre pour mieux écouter :

quat coins la caz'
dans les tas de balayures
surtout des fleurs

Au petit matin du tout premier jour, j'ai une visite.

je lance une petite mangue
en forme de cœur
... le cardinal arrive

Plus tard j'en aurai d'autres...

petit-déjeuner
l'accordéon diatonique
les daturas dansent

La dernière nuit nous sommes invités dîner dans les Hauts qui surplombent la mer entre les cannes à sucre...

rouler vers la mer
quelque part dans mon dos
la Croix du Sud

Le jour, des oiseaux nous accompagnent, Camille et moi, pendant nos marches au Pic Adam, à l'îlette Alcide...

brouillard sur l'îlette
un tec-tec vient se poser
sur la branche morte
l'oiseau la vierge
l'appeler en sifflant
-- averse soudaine

Je m'entends très bien avec sa femme, Huguette, poète créole. J'aime sa poésie, son rire, ses confidences.

sous la moustiquaire
les poèmes de Tonton Gaston
qui n'eut pas d'enfants
elle m'a dit ça...
vacarme de la pluie
sur le toit en zinc
nos quatre pieds 
dans l'eau de la rivière
il tombe des gouttes

Dans les voyages, je suis plus attentive aux matins et aux soirées, aux arrivées et aux départs. Je me demande en arrivant comment seront mes impressions en partant...

dernier soir sur l'île
le margouillat au plafond
m'envoie des baisers
contrôle des passeports
la fille devant moi
est en larmes
matin de départ
cacher dans son accordéon
quelques haïkus

Je remercie tous les poètes de Saint-Denis pour leur merveilleux accueil. Et je m'aperçois que j'ai oublié le thème du "salon du livre", le thème principal ? auquel j'étais invitée...

toutes les herbes
tous les fruits de son jardin
dans une bouteille
mur la poésie
devant poëm fransé
passe mon shomin
salade de mangues
comment sait-il exactement
le piment qu'il (me) faut ?

Je laisse là-bas un haïku en adoption à Monique Mérabet...

sous le flamboyant
un parapluie
avec des coquelicots

Note de l'éditeur : dans ce haïbun, les mots créoles se mêleront aux autres, sans guillemet ni italique, aussi librement qu'ils le font sur l'île dans la bouche de ses habitants.


Copyright Ixsabel Asunsolo, 2009